En décembre 2015, l'association l'ÎLOT - qui accueille, héberge et accompagne des personnes en grande précarité – invite la Compagnie du Berger à visiter une chapelle désaffectée qui leur appartient, et qui jouxte le foyer du 29 rue des Augustins, en plein cœur d'Amiens. Leur proposition: construire ensemble un projet autour d'une présence artistique quotidienne dans un foyer de réinsertion...

Ce lieu hors du commun est initialement proposé à la Compagnie du Berger pour une durée renouvelable de quatre ans, à titre complètement gratuit, sans autre contrepartie que d’établir une relation de bon voisinage avec les résidents, pour lesquels l'équipe organise des répétitions ouvertes, des rencontres / débats ou des ateliers de pratiques artistiques (écriture, masques, jeu, chanson).

Dès lors l'équipe s'attache à viabiliser l'endroit, à l'apprivoiser, à réfléchir avec l'association L’ÎLOT et son équipe, et à travailler dans cette chapelle, à l'éprouver: repenser ses modes de production, de financements, et à construire ce projet sur un moyen-long-terme acceptable, avec le soutien de ses partenaires habituels (DRAC, Conseil régional des Hauts de France, Conseil départemental de la Somme, Amiens-Métropole).

La chapelle est un bâtiment imposant (20m x 7m x 14m). En plus de ce bâtiment, l'équipe dispose d’un sous-sol de 110m2, où elle installe bureaux, costumes espace de réunion et une petite cuisine, en travaillant sur sa mise aux normes. Inoccupée et désacralisée depuis 15 ans, la chapelle se réinvente et devient alors la « Chapelle-Théâtre », lieu atypique servant à la fois de lieu de fabrique, de travail et de salle de spectacle. Cependant un problème (de taille) persiste: la nécessité de percer une autre porte d'accès, pouvant nous permettre d'accueillir plus de 50 personnes. Pour le moment, la seule petite porte d'accès à la Chapelle, située dans les locaux du foyer d'insertion, nous permet seulement d'accueillir une vingtaine de personnes.

Devant l'ampleur des travaux à effectuer, la Compagnie du Berger lance un appel aux dons, pour aider à financer les travaux les plus urgents. Plus de 7000 euros sont récoltés, permettant d'effectuer les premiers aménagements :

 

> espace scénique (structure alu + pendrillons) modulable et parc matériel en place.

 

> occultation de 65m2 de vitraux pour faire le noir.

 

> nettoyage, dépoussiérage, enduit sur trous et fissures, enlèvement des vieux radiateurs.

 

> électricité aux normes, installation temporaire sur l’installation en place, en triphasé 63A pouvant développer sans souci 24 circuits de 1Kw, voire 32.

 

> aménagement du sous-sol : bureaux, coin costumes, coin réunion et cuisine.

Après deux ans d'occupation, c'est une évidence : cette Chapelle a d'indéniables atouts à offrir, et une position complémentaire à l'offre locale, que la Compagnie du Berger souhaite partager avec un grand nombre d'artistes, afin d'en faire un lieu mutualisé de création et d'émergence artistique. Pour faire en sorte d'offrir des conditions de travail (trop) rares : des résidences de 1 à 6 semaines, avec la possibilité d'une aide allant jusqu'à 6000€, accompagnée d'un support logistique et de techniciens à disposition. L'équipe convie donc un ensemble de compagnies, avec qui des spectacles et des actions de mutualisation ont déjà été menés, à venir la rejoindre. En janvier 2017, la Chapelle-Théâtre devient donc un lieu mutualisé autour de sept compagnies associées : la Compagnie du Berger, la Compagnie 126 Bis, la Compagnie les gOsses, les BEN' ARTs, la Compagnie les Chiens Tête en Haut, le Théâtre de la Ramée et le Collectif COSA.

Avec le conseil d'administration et Charles Barbezat (directeur des établissements de l'ILOT à Amiens) et en étroite relation avec les équipes encadrantes, ces sept compagnies travaillent à un projet artistique alliant leur présence, leurs pratiques, leurs expériences, à celles des résidents, personnes en réinsertion, et en grande précarité. Nous accueillons également à la Chapelle-Théâtre des compagnies de toute la France pour des résidences de création. 

 

Fin 2018, c'est déjà plus de vingt compagnies qui sont venues travailler chez nous.

Le théâtre vient s'y confronter à une réalité cruelle mais souvent poétique, pleine d'espoirs, comme celle d'accorder aux métiers de la culture la même évidence de réinsertion que la mécanique auto, la menuiserie ou la cuisine, trois ateliers d'insertion déjà en place à L'ILOT.

Et la Chapelle-Théâtre c'est une occasion de plus, pour continuer de mixer toutes les compétences, avec concertation, sincérité et engagement.
Un théâtre d'esprit populaire et collectif.

L'équipe

Coordination
Olivier Mellor
chapelletheatre@gmail.com


Comité Chap'
> Olivier Mellor, Marie Laure Boggio, Séverin Jeanniard, Romain Dubuis, Marie-Béatrice Dardenne, Stephen Szekely, Rémi Pous, Julie Manautines, Marie-Laure Desbordes / Compagnie du Berger.
> Karine Dedeurwaerder, Stéphane Piasentin / Compagnie Les gOsses.
> Vincent Gougeat / Collectif COSA.
> Dom Herbet, Fred Egginton, Philippe Leroy / Les BEN' ARTs.
> Marianne Wolfsohn / Théâtre de la Ramée.
> Gilles Verbèke, Thomas Debaene, Emmanuel Bordier / Compagnie Les Chiens Tête en haut.
> François Decayeux / Compagnie 126BIS.

Coordination ateliers / Actions culturelles

Marie Laure Boggio, Vincent Gougeat & François Decayeux.

Coordination technique / Travaux
Séverin Jeanniard, François Decayeux, Emmanuel Bordier

Communication
Julie Manautines & Philippe Leroy.


Comité administration
Karine Dedeurwaerder, Olivier Mellor

«Ich wünsche diesem grossartigen Projekt ein langes Leben.

Alle meine Glückwünsche begleiten die Kapelletheatre»

Bertolt Brecht

« Je souhaite une longue vie à ce magnifique projet.

Tous mes vœux accompagnent la Chapelle-Théâtre. »