Les compagnies associées de la Chapelle-Théâtre et l'ILOT ont en commun une certaine vision de la place de la culture dans la société, et plus particulièrement en direction des publics dits «empêchés», terme barbare visant à nommer les privés de culture ou d'instruction, comme la plupart des résidents de l'ILOT (sortants de prison, SDF ou personnes en grande difficulté sociale).

Nous avons reçu de nos formateurs et nous transmettons au quotidien un esprit de troupe qui vit et travaille au même endroit. Le collectif est donc naturellement au centre de nos pratiques, que nous soyons en réflexion, en création ou en tournée. Il est au cœur de notre art, car chaque spectacle vient condenser les thèmes les plus essentiels qui construisent l’homme et son humanité et nous renvoie à nos propres positionnements, en tant que citoyens interdépendants les uns des autres.

Pour transmettre et diffuser les pratiques culturelles (sous formes de stages, d'ateliers, ou de tout autre outil), pour travailler et jouer nos spectacles, il faut d'abord disposer d'un espace conséquent et dédié. Avec cette Chapelle c'est chose faite. Nous pouvons maintenant ouvrir très largement cet espace aux comédiens, aux troupes, aux jeunes équipes, pour leur permettre de répéter et créer leurs spectacles comme des objets vraiment aboutis avec des moyens techniques et humains importants.

Le Comité CHAP', constitué des responsables artistiques des compagnies associées, pilote le projet (choix des résidences, programmation, actions culturelles, suivi technique, travaux, gestion comptable).

Nous tendons à aider financièrement en apport de coproduction (de 500€ à 4500€ selon le projet) et en logistique (matériel technique, cuisine, salle de réunion) 10 à 12 créations par an. Et nous souhaitons accueillir une quinzaine d'équipes chaque année. Tous les projets soutenus par la Chapelle-Théâtre feront l'objet de représentations ou « sorties de résidences » publiques et chaque équipe artistique organisera une fois par semaine une rencontre avec le personnel et les résidents de l'ÎLOT, pendant toute la durée de la résidence.

La Chapelle-Théâtre est un lieu de création mutualisé : le plateau et l’artistique guident nos choix. C'est aussi un lieu où les jeunes équipes ont du temps, et des conseils expérimentés. Ni enjeu, ni pression. Un cadre solide et bienveillant, et une formule à inventer, à développer, pour inciter les compagnies de la région à voir le travail de la jeune génération, et à embaucher ces artistes et techniciens. Nous nous calquons ainsi sur les ateliers de réinsertion de L'ÎLOT, et en ouvrant un volet artistique et une pratique des arts dans le foyer, nous entendons tous nous réinsérer, et vivre et créer ensemble.